Communiqué de presse du MOFAN: Le Ministre Le Drian favorable aux propositions électorales de David Lawson

Home » Actualités » actualites » Communiqué de presse du MOFAN: Le Ministre Le Drian favorable aux propositions électorales de David Lawson

LE MINISTRE LE DRIAN FAVORABLE AUX PROPOSITIONS ELECTORALES DE DAVID LAWSON

New York, le 5 avril 2018. Suite au taux d’abstention désastreux et aux multiples dysfonctionnements électoraux constatés durant le scrutin législatif de juin 2017, l’ancien candidat indépendant, David LAWSON, avait écrit au Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves LE DRIAN pour lui proposer une réforme des modalités électorales dans les circonscriptions de l’étranger.

David LAWSON proposait notamment: (1) le rétablissement du vote électronique, (2) et l’institution de son corollaire: le vote obligatoire; (3) la déconcentration du pouvoir décisionnel et d’organisation des élections législatives hors de France aux ambassadeurs et consuls (4); l’extension des délais d’acheminement du matériel electoral; (5) ;compte tenu de la géographie, l’extension de la durée de la campagne électorale; (6) l’extension du nombre des bureaux de vote; et (7) le maintien du nombre actuels de députés des Français établis hors de France, dans le cadre de la réforme institutionnelle. Pour voir l’intégralité de la correspondance de l’ancien candidat, cliquez ici.

Tout en relativisant les difficultés rencontrées par les Français dans l’exercice de leur droit civique, le Ministre admet: Vous avez bien voulu nous faire part de vos propositions de réforme; soyez assuré que (…) des propositions de réforme seront soumises au Parlement, afin de simplifier et fluidifier l’exercice du droit de vote des électeurs qui vivent loin du territoire national.”

Tout en saluant la proposition de 15% de proportionnelle pour une plus équitable représentation nationale, David LAWSON souligne que la réforme institutionnelle proposée par le gouvernement est nécessaire, mais bien insuffisante: “Les parlementaires français sont 908; leur taux de représentation par nombre d’habitants en France est quatre fois et demi supérieur à celui des États-Unis et 30% supérieur à celui de l’Allemagne. Réduire leur nombre d’un tiers est donc parfaitement justifié.” Mais le Président du Mouvement pour les Français d’Amérique du Nord poursuit: “Nous avons 620,000 élus en France: 1 Français sur 100! Pour un budget annuel d’1.3 milliards d’euros. C’est déraisonnable. Il faut une réforme beaucoup plus ambitieuse pour renforcer l’efficacité de notre gouvernance et réduire ces dépenses publiques.”

Rappelant que la réforme sur la transparence de la vie publique avait évacué des questions essentielles, notamment l’inéligibilité definitive pour les élus condamnés pénalement, l’ex-candidat indépendant à la députation réaffirme sa recommandation au Ministre Le DRIAN: “Il est nécessaire de maintenir en l’état le nombre des députés de l’étranger établis en 2011.” Il poursuit: “le gouvernement a déjà beaucoup de difficultés politiques et sociales en métropole et à Mayotte. Il serait mal avisé de s’aliéner la diaspora.”

Commentant l’actualité sociale en France, David LAWSON estime que si certaines réformes du gouvernement vont dans la bonne direction, elles doivent être beaucoup plus ambitieuses. Rappelant la nécessité de protéger les plus vulnérables, il reste très réservé sur la méthode: “Ostraciser certaines catégories socio-professionnelles anéantit la cohésion nationale pourtant indispendable aux réformes efficaces, et accentue la fracture sociale,” conclut-il.

%d blogueurs aiment cette page :